1. Comment puis-je soutenir Amnesty ?

Vous pouvez faire un don en ligne ; par virement bancaire; en espèces; par chèque; par Paypal; et/ou devenir membre adhérent(e).

2. Les dons en ligne sont-ils sûrs et comment Amnesty traite-t-elle mes données personnelles ?

Vos coordonnées sont nécessaires au traitement de vos dons ou adhésion. Elles  restent strictement confidentielles et ne sont ni échangées ni louées à des tiers. Toutes vos données ne seront utilisées qu’au sein de la section marocaine d'Amnesty International (par le Secrétariat national à Rabat et/ou par les groupes d’Amnesty). Les adresses à l'étranger peuvent également être utilisées par la Section concernée d'Amnesty International à l’étranger. Nous ne transmettons vos informations ni à des personnes, ni à des organisations extérieures. Elles ne sont pas non plus vendues à des fins commerciales.

3. Où vont les dons ?

Les dons reçus par Amnesty International Maroc sont utilisés pour le travail de campagne, d’information, de plaidoyer, et de travaille d’éducation aux droits humains.

Pour rester indépendant et neutre, Amnesty n’accepte pas les subventions étatiques. Par ailleurs, et dans la même logique, Amnesty n’accepte le soutien des entreprises que dans des conditions très restrictives (moins de 1% des recettes au niveau mondial). 

4. Amnesty accepte-t-elle de l’argent de fondations qui appartiennent à une banque ou à une entreprise ?

Chaque fondation, également celles des banques et des entreprises, est examinée en détail pour voir si elle correspond à nos critères stricts. 

5. La Section suisse reçoit-elle de l’argent du secteur public ?

Par principe, Amnesty International n’accepte pas d’argent du secteur public afin de garantir son indépendance. Exceptionnellement, il arrive que l’éducation aux droits humains soit soutenue par les académies et directions provinciales du Ministère de l’Éducation Nationale.

6. Pourquoi est-il nécessaire de faire de la collecte de fonds de manière aussi importante ?

Amnesty est financée presque exclusivement par des dons privés. Pour remplir sa mission d’organisation de défense des droits humains – à la fois au Maroc et à l'étranger – la Section marocaine a besoin de ressources financières conséquentes.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *