INCARCÉRÉE POUR S’ÊTRE OPPOSÉE AU PORT OBLIGATOIRE DU VOILE

Demandez la libération de Yasaman Aryani

En Iran, les femmes qui se montrent en public sans couvrir leurs cheveux sont en infraction devant la loi. Yasaman Aryani, une militante de 24 ans, a voulu changer cette loi. Elle a été condamnée à 16 ans de prison pour avoir fait campagne contre le port obligatoire du voile.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes en 2019, Yasaman et sa mère ont retiré leur voile et ont traversé un wagon de train réservé aux femmes à Téhéran en distribuant des fleurs. Yasaman a évoqué son espoir d’un avenir où toutes les femmes seraient libres de s’habiller comme elles veulent, « moi sans le hijab et toi avec le hijab ». Lorsque cette vidéo a été largement relayée, Yasaman a été arrêtée et inculpée d’« incitation à la corruption et la prostitution » pour avoir fait la promotion du fait d’ôter le voile.

Après avoir détenu Yasaman à l’isolement et menacé d’arrêter sa famille si elle ne « se repentait » pas, les autorités l’ont condamnée à 16 ans d’emprisonnement. Au titre du droit iranien, elle doit purger au moins 10 ans de cette peine.

Cette peine cruelle s’inscrit dans le cadre d’une plus large répression des femmes qui font campagne contre la législation discriminatoire sur le port obligatoire du voile en Iran. Les autorités iraniennes ne doivent pas pouvoir voler à Yasaman les plus belles années de sa vie uniquement parce qu’elle pense que les femmes devraient avoir le droit de choisir comment s’habiller.

Aidez-nous à obtenir la libération de Yasaman. Signez notre pétition et demandez aux autorités iraniennes de :

  • libérer Yasaman Aryani sans condition ;
  • libérer sans condition toutes les autres personnes qui défendent les droits des femmes et qui sont détenues pour s’être opposées pacifiquement au port obligatoire du voile.

INCARCÉRÉE POUR S’ÊTRE OPPOSÉE AU PORT OBLIGATOIRE DU VOILE

**votre signature**

22 signatures

Partager avec vos amis:

   

– afficher la pétition