Janna Jihad veut simplement une enfance normale. « Comme tous les autres enfants […] je veux pouvoir jouer au foot avec mes amis sans recevoir une pluie de grenades lacrymogènes », dit-elle. Mais cette jeune fille de 15 ans vit en Cisjordanie occupée. La vie n’a rien de normal quand on subit une discrimination systématique. Quand Janna avait sept ans, l’armée israélienne a tué son oncle. Elle a utilisé le téléphone de sa mère pour filmer et exposer au monde la violence raciste à laquelle les forces israéliennes soumettent sa communauté. À 13 ans, Janna a été reconnue comme l’une des plus jeunes journalistes au monde. Elle révélait déjà le traitement oppresseur et souvent mortel que l’armée israélienne réserve aux Palestiniens. Ce traitement se traduit notamment par des raids nocturnes, la destruction de maisons et d’écoles et l’écrasement des populations qui défendent leurs droits. Les enfants palestiniens sont particulièrement touchés. Beaucoup ont été tués ou blessés par les forces israéliennes. Israël a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant, et pourtant il n’étend pas les protections qu’offre cet instrument aux enfants palestiniens de Cisjordanie. Les enfants israéliens, eux, sont protégés – même ceux qui vivent dans des colonies illégales proches de chez Janna. Aujourd’hui, le journalisme de Janna, qui s’appuie sur des principes, lui vaut d’être harcelée et de recevoir des menaces de mort. Mais elle n’abandonnera pas. « Je veux connaître la liberté dans mon pays. Je veux savoir ce que sont la justice, la paix et l’égalité sans subir le racisme systématique », dit-elle. Aidons-la à y parvenir.

 

ÉCRIVEZ AUX AUTORITÉS ISRAÉLIENNES

Demandez-leur de mettre un terme à la discrimination dont fait l’objet Janna et de protéger cette jeune fille, ainsi que tous les enfants palestiniens, comme l’exige la Convention relative aux droits de l’enfant.

Janna Jihad - Territoires palestiniens occupés

Présidente de la Commission spéciale de la Knesset pour les droits de l’enfant
Chair, Committee for the Rights of the Child
The Knesset
Committee for the Rights of the Child
Kiryat Ben Gurion
Jerusalem
Israel 9195016
Madame la Députée,
Janna Jihad veut simplement une enfance normale. Mais cette jeune fille de 15 ans vit en Cisjordanie occupée, où la discrimination systématique et l’oppression sont la norme. Après avoir été témoin de la mort de son oncle, tué par l’armée israélienne, Janna a été projetée dans le monde du journalisme citoyen, observant et exposant au grand jour le traitement oppresseur et souvent mortel que l’armée israélienne réserve aux Palestiniens, y compris aux enfants. Israël a ratifié la Convention relative aux droits de l'enfant, et pourtant il n’étend pas les protections qu’elle offre aux enfants palestiniens des territoires palestiniens occupés.
Aujourd’hui, le journalisme de Janna, qui s’appuie sur des principes, lui vaut d’être harcelée et de recevoir des menaces de mort. Je vous demande de mettre un terme à la discrimination dont fait l’objet Janna et de respecter les obligations qui incombent à Israël au titre de la Convention en protégeant cette jeune fille, ainsi que tous les enfants palestiniens.
Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, l’expression de ma haute considération.

%%votre signature%%

20 signatures

Partager avec vos amis:

   

Signez aussi pour

EGYPTE
LIBEREZ MOHAMED BAKER